Alex Szalat d'Arte lors de son entretien avec Antoine E Saadé au FIPA 2015

Arte présente de nouvelles co-production

Au FIPA 2015 de Biarritz, une quinzaine de présentation concises (les pitchs) se déroulent devant différents diffuseurs (comme France Télévisions, ARTE, Czech TV, NHK ou SBS).
Alex Szalat est directeur d’unité à ARTE. Au FIPA, il est Commissioning Editor.

M Szalat confirme avoir, cette année, sélectionné trois de ces films en vue d’une co-production Arte. Parmi ces projets, le film israélo-canadien Ben Gurion – Epilogue. M Gurion raconte le monde après avoir quitté le pouvoir. Il explique ce qu’implique les prises de décisions à un poste de leader. Il explore de près le problème Afro-Américain, le contexte Israélien post-sionisme et la relation avec l’Allemagne. Selon M Szalat, ce film porte un regard très pointu et inédit sur le monde.

Le second projet, Lettres de Bagdad, est produit en France. Grâce aux archives, aux reportages et aux extraits des lettres du journaliste Lucas Menget, le projet raconte la chute de Bagdad et de son impact régional et international. Selon M Szalat, c’est un film sur l’Iraq, évidemment, même si il se déroule uniquement à Bagdad.

Le troisième film La Rançon est également produit en France. Il traite de business. Du buniness d’otages et de rançons. Et de la mise en place, par les négociateurs eux-mêmes, d’un système économique, qui leur est profitable mais joue avec la vie des otages. 

Interrogé sur cette question, Alex Szalat confirme qu’Arte entrera en co-production pour chacun de ces trois films. 

Antoine E. Saadé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *