Archives de catégorie : Documentaires

Yémen, le cri des femmes – Rencontre avec Manon Loizeau

Depuis janvier 2011, au Yémen, une révolution oubliée du reste du monde est en cours. Manon Loizeau a choisi de filmer la révolte des femmes, en s’attachant plus particulièrement à trois d’entre elles : Tawakol Karman, prix Nobel de la Paix en 2011, Nadia Abdullah, étudiante qui s’est improvisée camerawoman de la révolution, aujourd’hui représentante des jeunes au sein du dialogue national, et Ensen Dogesh, laquelle a campé pendant deux ans avec ses cinq enfants et son mari sur la Place du Changement. Chacune à sa manière incarne la formidable libéralisation de la parole des femmes au Yémen.

Continuer la lecture de Yémen, le cri des femmes – Rencontre avec Manon Loizeau

The Whole Gritty City, au cœur des fanfares de la Nouvelle-Orléans

« Gritty City is glorious. Alternately heartbreaking and joyous one instant to the next »

David Simon, créateur des séries The Wire et Treme.

 

La musique adoucit les mœurs. C’est le message que porte avec brio le film réalisé par Richard Barber et Andre Lambertson sur les fanfares des écoles de la Nouvelle-Orléans.

Continuer la lecture de The Whole Gritty City, au cœur des fanfares de la Nouvelle-Orléans

La situation du documentaire en France vue à travers le parcours du réalisateur Camille Ponsin

Numéro de téléphone attrapé à la volée à la sortie de la projection de son dernier film Le Droit au Baiser, présenté cette année dans la sélection Grand reportage, nous avons aujourd’hui rencontré son réalisateur Camille Ponsin. Ce dernier est un habitué du FIPA puisque même avant d’obtenir le Prix Michel Mitrani en 2008 pour Les Demoiselles de Nankin et d’y présenter Bollywood Boulevard en 2011, il s’y était déjà rendu à plusieurs reprises par pure passion pour le documentaire. Il cite d’ailleurs des réalisateurs comme Frederick Wiseman, Jean Rouch et Raymond Depardon comme ses références principales.

Continuer la lecture de La situation du documentaire en France vue à travers le parcours du réalisateur Camille Ponsin

JSDM : quand le sujet du documentaire en devient l’auteur

Philippe Lubliner, avec l’aide de 6 jeunes (Victor Cougoulic, Jules Perron, Anaïs Petit, Tom Simon, Anaëlle Trellu, Lacha Mjavanadze), réalise à travers Jeudi Soir Dimanche Matin un atelier documentaire sur la consommation d’alcool par la jeunesse. Ces garçons et filles habitent à Lannion, ont entre 18 et 22 ans, et ont tous des profils sociaux et situations professionnelles différents : une élève infirmière, des étudiants, un chômeur, un travailleur intérimaire…

Continuer la lecture de JSDM : quand le sujet du documentaire en devient l’auteur

Héritages

Fin des clichés instantanés, nos souvenirs prennent vie à l’écran. Les caméscopes immortalisent les événements qui jalonnent nos existences. Chacun peut filmer un peu de son réel, de son quotidien. Nos films de famille racontent mariage, vacances, première naissance, premiers pas, puis second enfant, visite des grands parents à la campagne… Rien d’extraordinaire à filmer l’ordinaire, sauf lorsque le conflit éclate dans son pays.

Continuer la lecture de Héritages

Anima : Le Rayon Vert

Le film s’ouvre sur les poings serrés d’un homme percutant un sac de toile rempli de terre. L’impact des uppercuts envoie le punching ball improvisé se balancer à l’arbre qui le suspend, introduisant par la même occasion le motif de l’oscillation qui parcourra et balisera les 18 minutes d’Anima, documentaire hypnotisant qui, à travers les sens exacerbés d’une petite fille nous plonge dans un kaléidoscope d’images captées sur le vif dans un village Ouest Africain.

Continuer la lecture de Anima : Le Rayon Vert

Jeune talent : Tama Tobias-Macht et la quête vers l’esthétisme

Comment concilier écriture documentaire et poésie visuelle?

Dans le brouillage entre documentaire et vidéo art, le film 2000 m² mit Garten, notable dans la sélection de nouveaux talents de cette 27E édition du FIPA, est l’exemple des nouvelles possibilités de l’écriture documentaire.

Continuer la lecture de Jeune talent : Tama Tobias-Macht et la quête vers l’esthétisme

Once my Mother : rencontre avec Sophia Turkiewicz et Rod Freedman

En retraçant l’incroyable périple de sa mère Helen, Sophia Turkiewicz reconstruit sa propre histoire : celle d’une jeune fille abandonnée pour un temps, sans repère, privée de figure paternelle, qui cherchera durant toute sa vie et par l’intermédiaire du cinéma à cerner les rapports difficiles entretenus avec sa mère. Ce travail autour de la mémoire intime laisse aussi entrevoir le contexte de la Seconde  Guerre Mondiale : Once my Mother fait partie de ces films où histoire et Histoire se mêlent en un unique mouvement.

Continuer la lecture de Once my Mother : rencontre avec Sophia Turkiewicz et Rod Freedman