Archives de catégorie : Festivals

L’élégante disgrâce

La disgrâce est un moyen-métrage documentaire écrit et réalisé par Didier Cros. Ce film dresse le portrait de cinq hommes et femmes dont le visage a été déformé par une maladie ou un accident. Par un subtil jeu de miroirs, les protagonistes de ce film font face aux spectateurs, mais aussi à eux-mêmes. Le réalisateur, que l’on aperçoit en arrière-plan du miroir, pose pour les spectateurs les questions qui les taraudent.  Continuer la lecture de L’élégante disgrâce

What is left to producers ?

C’est dans le grand hall de l’Hotel du Manoir de Savoie que se tenait la conférence « What’s left for producers ? » dans le cadre du village industry. Après une première discussion sur les GAFAN la veille, cette discussion modéré par Alexandra Lebret, Directrice Générale de EPC vise à définir le rôle du producteur aujourd’hui, s’intéresser à son évolution passée pour se poser la question de son devenir. Autour de la table de grands acteurs du cinéma européens ont été conviés. Gregory Faes – Directeur Général de Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma , Karel Och – Directeur Artistique du festival international de Karlovy Vary, Nik Powel – Producteur chez Scala (UK) et François Yon – Directeur Général de Playtimemais. Dans la salle aussi, on est appelé à donner notre point de vue pour contribuer au débat. Plus qu’une conférence il s’agit plutôt d’une discussion où chacun exprime son point de vue.

Continuer la lecture de What is left to producers ?

Conférence ‘Les GAFAN et le financement du cinéma européen’ – Festival des Arcs 2018

L’arrivée de ces nouveaux acteurs que sont les GAFAN (Google Amazon Facebook Apple Netflix) a rebattu les cartes dans les domaine de la production. Bien que la protection de la création européenne demeure un enjeux de taille, cette dernière ne peut pas se permettre de camper sur ses positions et va devoir évoluer face à l’arrivée de ces nouvelles plateformes qui ont bouleversé nos modes de consommation.
Continuer la lecture de Conférence ‘Les GAFAN et le financement du cinéma européen’ – Festival des Arcs 2018

Les Arcs Film Festival : Rencontre avec Xavier Beauvois

Après trois jours formidables aux Arcs film festival, nous avons pu rencontrer à l’hôtel des Cîmes le réalisateur Xavier Beauvois pour un échange riche, honnête et inspirant. Armé d’une bouteille de jus d’orange et d’un paquet de cigarettes, il a déroulé devant nous avec générosité ses motivations, ses projets et quelques anecdotes.

Continuer la lecture de Les Arcs Film Festival : Rencontre avec Xavier Beauvois

Quand le vinyle est la tendance

Back is black, le récit d’une vieille technique analogique qui a, miraculeusement, survécu à la transition numérique.

C’est à la société de production  Polo Films AG (Germany), représentée par le réalisateur et la productrice, respectivement Dietmar Klumpp et  Annette Scheurich de venir pitcher leur nouveau projet franco-allemand, Black is back. Et c’est ce projet qui nous a peut-être le plus interpellé lors de cette session Art et culture.
Continuer la lecture de Quand le vinyle est la tendance

DOTS (Digital Optical Technological System) : stocker éternellement des données deviendrait-il possible ?

Dimanche 24 juin, Auditorium DAMSLab de la Cineteca di Bologna. 
 
Pour l’une de ses multiples conférences au prestigieux festival de Bologne, la FIAF Restauration Summer School décide de s’intéresser au DOTS (Digital Optical Technological System). D’abord introduit par le grand Vittorio Storaro, chef opérateur pour de nombreux films de Francis Coppola, Woody Allen ou encore Dario Argento, c’est Robert Hummel, président du Group 47 qui présenta au public ce projet audacieux. 

Continuer la lecture de DOTS (Digital Optical Technological System) : stocker éternellement des données deviendrait-il possible ?

[Sunny Side] France Télévision à l’heure de la Réforme de l’audiovisuelle.

C’est un Yves Jeannot guilleret qui introduit cette conférence très attendue par les producteurs de documentaires. Ce line-up de France Télévision se déroule dans un contexte de grands débats intenses sur l’avenir de l’audiovisuel public. La fameuse grande réforme est dans toutes les têtes et quelques éléments de réponse ont pu être apporté.

Delphine Ernotte, présidente du groupe France Télévisions en personne, est venue présenter la nouvelle politique de documentaires de France Télévision. Ainsi, le groupe se tourne désormais vers les nouveaux médias, de nouveaux formats et de nouveaux usages. Une opportunité, selon elle, de s’affranchir des contraintes du linéaire, d’innover et de toucher les personnes qui ne regardent pas la télévision traditionnelle. La présidente a appelé à faire cette révolution « ensemble » en s’adressant à la foule de producteurs présent dans la salle. Elle a voulu les rassurer en promettant que le budget à la création était « sanctuarisé ».

Continuer la lecture de [Sunny Side] France Télévision à l’heure de la Réforme de l’audiovisuelle.

[Sunny Side] Produire en Région

Ce mercredi 27 juin Olivier Montels directeur délégué de France 3, en charge du réseau régional de la chaîne et Patrice Shumacher directeurs des antennes et des programmes régionaux présentaient aux nombreux producteurs ancrées localement ou parisien la politique en matière de production prise par la chaîne.

Tout d’abord Olivier Montel a tenu à souligner la vitalité actuelle du documentaire régional. Sous toutes ses formes, à la fois avec France 3 mais aussi les chaînes locales privées, acteur essentiel du documentaire de création. Les Étoiles de la Scam ont souligné la qualité, l’exigence et la vitalité de cette production à petit budget. Une évolution importante pour ce type de production gagnant ses lettres de noblesse, malgré une exposition pour tous les publics peu importante. Sur les documentaires, France 3 Régions en produit près de 200-240 films par ans. Un chiffre imposant même si les projets sont peu financés et surtout en apport industriel.

L’appétit des producteurs présent dans la salle se faisait gros à l’heure de la « régionalisation » promise par la réforme du service public en cours. L’idée est de laisser plus de place sur la chaîne aux programmes locaux, ancrés dans son territoire. Raconter la France, car ces producteurs sont « mieux placer pour raconter la France d’aujourd’hui » celle des « 80% qui ne vivent pas à Paris ». Pourtant peu de réponse précise ont pu être apporté, faute d’une enveloppe budgétaire précise malgré l’exposition de quelques idées.

Continuer la lecture de [Sunny Side] Produire en Région