Pitchs internationaux

Jeudi 23 Janvier, 9h30-13h – Les Journées Professionnelles

Ce matin, quinze projets sélectionnés ont été présentés lors de la session de pitchs internationaux durant les journées professionnelles.

Animée par Gitte Hansen (FIRST HAND FILMS) et Margje De Koning (MOVIES THAT MATTER), la session de pitchs internationaux du FIPADOC réunissait 5 projets français et 10 internationaux, dont 3 projets suédois dans le cadre du Focus 2020. Dans une ambiance plutôt décontractée, chaque producteur se prête à l’exercice exigeant de présenter un projet de film en sept minutes, devant un public composé de chargés de programmes, de diffuseurs et de distributeurs. A l’issue de cette séance, des sessions de rencontres permettront aux professionnels d’échanger autour des projets.

Au sein de cette programmation internationale, certains thèmes se dégagent : justice, politique, géopolitique, environnement ou encore histoire de femmes ; en écho avec la programmation de cette édition. La plupart des films abordent des sujets à l’échelle mondiale (migration, conflits, crise du climat), mais on retrouve aussi des films plus intimistes.

La contrainte de temps oblige les professionnels à aller à l’essentiel, tout en apportant une attention particulière à la forme. L’idée est ici de marquer les esprits en proposant un pitch dynamique et clair. La difficulté est donc d’évoquer un maximum d’éléments tout en gardant l’audience attentive du début à la fin. Difficulté supplémentaire (notamment pour les producteurs et auteurs français) : les présentations se font en anglais. Les moins à l’aise peuvent se rattraper lors de la présentation du trailer. Ce court film permet d’accompagner des mots par des images, et d’entrevoir une première démarche de réalisation. Il est généralement assez abouti et permet de rendre compte du ton et du dispositif du futur projet. Ce sont ces images que l’on garde en mémoire et qui permettent aux projets documentaires de se démarquer. La fin de la présentation est consacrée à présenter l’originalité des projets, la situation actuelle du financement et ce que recherche la production (préachats, coproduction, diffuseur…).

Un pitch a particulièrement retenu notre attention, celui du projet Expedition 49, une coproduction entre la France et l’Ukraine qui suit un groupe d’adolescents victimes de la guerre lors de leur ascension de l’Himalaya. Le trailer nous a montré à voir un regard tendre sur la rencontre de deux générations.

Au sein de la sélection, parmi la centaine de candidatures reçues, quatre projets ont été repérés lors de forums ou marchés partenaires. Un projet français et un projet étranger se verront remettre chacun une dotation de 5.000 € en post-production.

Les chaînes présentes au panel sont : ARTE, France Télévisions, ZDF, SVT, HBO Europe, YLE, TVP, RMC Découverte, Canal+, Public Sénat, LCP, RTBF, RTS, Czech TV, ORF, Al Jazeera, Mediawan, TV Catalunya, Telefonica, ETB, BBC, ERT.

Article de Yu-Chung Wang, Hugo Salzer, Caroline Gibert.