Archives par mot-clé : tamara

Un Fipa Very British!

Quelles sont les inspirations de la nouvelle génération de réalisateurs ?

Les quatre courts métrages projetés à la Médiathèque du FIPA, à 14h30, mettent à l’honneur les étudiants nouvellement diplômés de la London Film School. Cette école réputée internationalement a la particularité de rassembler des étudiants de tous pays : plus de 70 nationalités différentes sont représentées. Lors de leur dernière année de cursus, les apprentis réalisateurs sont amenés à réaliser un film sur le sujet de leur choix. 4 000 livres de budget, une liberté totale, un premier pas dans la vie professionnelle.

Quelques points pratiques : les futurs réalisateurs ne sont pas autorisés à utiliser les ressources offertes par l’école, sauf les bancs de montage qu’ils doivent réserver à l’avance. C’est le règne de la débrouillardise, conditions professionnelles oblige. Sue Austen, tuteur à l’école, précise que les étudiants doublent en moyenne le budget qu’il leur est alloué – ressources personnelles, crowdfunding… L’âge est aux moyens alternatifs de financements.

Signe du pessimisme de notre époque ou de la difficulté des jeunes à trouver leur place, les quatre films vus au FIPA se rassemblent autour de thèmes communs : le silence assourdissant de l’absence, l’ennui des longues journées adolescentes, la difficulté des êtres à se trouver – ou s’y retrouver – dans des paysages marqués par la solitude published here.

Quatre films, quatre décors, mais aussi quatre pays « sans racines » : Tamara a été tourné dans le no man’s land de la Sibérie natale de la réalisatrice, Sofia Safonova, Petite Nature dans une friche industrielle en Belgique (le réalisateur Ilhan Palayret est français), In The Hills dans une Angleterre du point d’un immigrant (Hamid Ahmadi, le réalisateur, est iranien) et Dog Days dans une ferme américaine où la nature a pris le dessus (où le réalisateur Nathan Deming a vécu son enfance).

Continuer la lecture de Un Fipa Very British!